Limaces et escargots

La limace est certainement un des ravageurs des jardins parmi les plus redoutés. Ces mollusques se nourrissent de  fruits et de plantes avec une préférence pour les jeunes pousses tendres. Cependant, Ils sont utiles dans la décomposition des déchets organiques. Plus visibles, les escargots posent, en général, moins de problèmes. 

Types d’espaces: Serre; Potager; Jardin d’ornement

Situation: Feuilles; Tiges; Fruits

Période à risque: Printemps; Été; Automne; Toute l’année sous abris

Dégâts et symptômes:

Les premiers symptômes sont des trous dans le feuillage avec des traces de bave. Les dégâts dus au passage des limaces peuvent s’avérer fatals pour les plantules fraîchement semées. Outre le fait que les légumes deviennent peu ragoûtants, les parties atteintes pourrissent, et ce d’autant plus vite que les limaces transmettent fréquemment des agents infectieux aux plantes, par l’intermédiaire de leur bave ou de leurs déjections.

Comment limiter les dégâts?

Une combinaison des différentes méthodes présentées ci-dessous vous permet de limiter les populations de limaces présentes dans votre jardin en rendant leurs conditions de vie moins favorables:

  • Lorsque vous préparez vos semis, affinez la terre dès que possible; les refuges pour limaces sont ainsi détruits.
  • Gardez un sol meuble, sans crevasse, ni fissure. Cela empêche les limaces de survivre à la sécheresse estivale.
  • Terrain de jeu préféré des limaces, installez le tas de compost à l’écart des parcelles sensibles.
  • Les limaces sortent en majorité la nuit, n’arrosez jamais l’ensemble du jardin le soir, mais préférez tôt le matin. Arrosez le moins souvent possible mais abondamment et de préférence au pied des plantes.
  • La chasse aux limaces le soir (la nuit c’est encore mieux) ou le matin des jours pluvieux est très efficace car les limaces trainent à se mettre à l’abri. Ramassez-les pour les déposer au compost ou éliminez-les sans pitié.
  • Tout substrat sec et rugueux permet de limiter le déplacement des limaces comme de la cendre, du sable, de la sciure, des coquilles d’œufs écrasées ou de la pierre de lave. Attention, ces substrats sont moins efficaces après une averse.
  • Installez une bande de cuivre ou du fil électrique dénudé autour des pots et cultures en planches surélevées. Ce métal naturellement chargé à le pouvoir de dissuader les gastéropodes.
  • Essayez les collerettes et les barrières, au bords recourbés infranchissables. Ces obstacles peuvent se fabriquer avec des conteneurs en plastique à bords retombants dont vous aurez découpé le fond.
  • Evitez de constituer un paillage avec des végétaux frais. Les tontes de gazon et autres paillis doivent impérativement être séchés au préalable.
  • Pulvérisez au sol et au pied des plantes une décoction de fougères afin d’éloigner les limaces. Retrouvez nos recettes ici.

Fabriquez vos pièges

En conditions humide et douce, nul jardinier n’est à l’abri d’une attaque nocturne de limaces. Voici quelques idées de pièges efficaces:

  • Une planche ou une tuile retournée où les limaces vont se réfugier la nuit, puis éliminez les ravageurs manuellement au matin. Vous pouvez les appâter avec des rondelles de pommes de terre, elles en raffolent.
  • Un pot rempli à moitié de bière (ou de levure) les attire à coup sûr. Il constitue un piège efficace où elles iront finalement se noyer. Attention, la bière doit être diluée pour éviter d’attirer les limaces des voisins! Les pelures de melon ou d’agrumes sont également des mets de choix pour ces mollusques. Il suffit de les récolter ensuite.

Les produits à faible impact

Si les limaces prolifèrent dans votre jardin malgré vos précautions et que vous souhaitez acheter un produit, sachez qu’il existe des traitements plus écologiques, sans danger pour l’homme et les auxiliaires:

  • Un moyen de lutte biologique très efficace est d’arroser sur le sol une solution contenant des nématodes (vers microscopiques) parasites des limaces. Le sol doit être maintenu humide avant et après le traitement.
  • Vous pouvez aussi acheter des granulés à base de phosphate de fer. Épandus sur le sol, ces granulés attirent les limaces qui les mangent. Très vite, elles arrêtent de se nourrir et meurent.

ATTENTION: Ces produits peuvent se retrouver dans la composition de pesticides. Malgré leur faible impact sur l’environnement, leur usage n’est pas sans risques. Lisez scrupuleusement l’étiquette et respectez les précautions d’emploi. Préférez les produits déjà dilués et prêts à l’emploi. Même prétendus “bio” ou “naturel”, il s’agit de pesticides soumis à la législation en la matière.