Potager: gare à vos semis!

semis
Dès les premiers rayons du soleil au printemps, les conditions sont enfin réunies : une terre légèrement humide, un peu de chaleur, et l’impatience du jardinier prêt à travailler! 

limaceIl est tentant de vouloir préparer une planche de culture et d’y semer aussi tôt les premières graines de légumes mais on est souvent déçu du résultat. En effet, les graines d’adventices (plantes spontanées) en dormance dans le sol se réveillent suite au travail du sol. Vous vous retrouvez avec des herbes indésirables qui risquent de concurrencer vos légumes. Une technique s’impose donc : le faux semis. Il s’agit simplement d’attendre une semaine à 10 jours après avoir préparer votre parterre pour voir lever les pousses de végétation spontanée. Désherbez la parcelle au râteau ou à la binette (surtout pas d’herbicides !). Et enfin, vous pourrez semer vos plantes potagères dans une terre propre. 

Vos plantules disparaissent subitement en une nuit ? Souvent, des traces de bave trahissent le coupable : les limaces ! Lorsque vous préparez vos parcelles, affinez la terre afin de garder un sol meuble, sans crevasses, ni fissures. Les œufs et les refuges des limaces seront ainsi détruits. En effet, les limaces prolifèrent dans un milieu humide et sombre. Il est parfois préférable de faire des semis en pots (ou plaques multi-cellules) pour les repiquer ensuite en pleine terre afin d’éviter les attaques précoces.


Les jardiniers qui possèdent une serre ont peut-être déjà pris de l’avance sur l’arrivée du printemps en faisant leurs semis. Mais gare aux petits désagréments qui peuvent nuire au développement des plantules ! 

mouche
Larve de Sciaridé

Vos premiers semis en pots sortent de terre puis ne grandissent plus et semblent dépérir malgré un arrosage abondant ? Les responsables sont certainement des petites mouches noires de la famille des Sciaridés. Les mouches des terreaux affectionnent particulièrement un environnement chaud et humide, à proximité des plantes cultivées en pot. Les dégâts sont dus à leurs larves qui pénètrent dans les racines, semis ou jeunes plants en les perforant. Les plantules s'étiolent ou, dans les cas graves, finissent par mourir. 

Afin d’éviter une telle attaque, ne laissez pas vos semis et plantations dans un terreau gorgé d’eau et installez idéalement un voile anti-insectes juste après les semis. Si les mouches sont déjà présentes, placez des plaques engluées jaunes au ras du sol afin de piéger les mouches ou arrosez le substrat avec une solution contenant des nématodes parasites.

N’oubliez pas de protéger vos semis des limaces car celles-ci sont friandes des jeunes pousses tendres, surtout celles des courges et des choux ! Surélevez simplement ces semis en pots sur une petite table par exemple. 

 

Ne vous découragez pas et rdv ici pour d’autres conseils au potager

Vous commencez un nouveau potager mais vous manquez d’infos? Rendez-vous le 29 mars pour participer au webinaire « Comment démarrer un potager éco-responsable »!