Les rongeurs sont-ils des amis ou ennemis du jardinier ?

rongeur

Trous dans la pelouse, taupinières, légumes ou arbres rongés… sont autant de signes de la présence d’un ou plusieurs petits mammifères indésirables. Qui sont-ils ? Rates, campagnols, mulots… Tous ne sont pas nuisibles pour vos cultures légumières ou vos arbres fruitiers, bien au contraire ! Dans cet article, nous allons faire la lumière sur les rôles de ces différents petits rongeurs qui fréquentent nos jardins.

Les campagnols (aussi nommés rats taupiers ou rates)

Le campagnol terrestre et celui des champs sont les espèces les plus fréquemment rencontrées dans les jardins et les vergers. Ces rongeurs peuvent causer de gros dégâts, car ils consomment les racines des jeunes arbres et certains légumes (carottes, poireaux, …). Signe extérieur : la racine principale est taillée en pointe comme un crayon, ce qui provoque la mort rapide de la plante. Le campagnol creuse des galeries dans le sol à 30-50 cm de profondeur dont la terre est rejetée en tas irréguliers. 

 

campagnol

Le mulot

Contrairement à ce que l’on pense, le mulot est rarement nuisible pour les plantes cultivées (sauf pour les cultures de betteraves et les semences). Ce petit mammifère aux allures de souris (longue queue et longues oreilles) est omnivore :  ses repas se composent de végétaux, vers de terre, limaces et insectes divers. Il existe deux espèces de mulot dans nos régions : le mulot à collier et le mulot sylvestre.

mulot

La musaraigne

C’est un petit rongeur discret, mais précieux au jardin. Elle consomme chaque jour son propre poids de nourriture en vers, chenilles, larves ou limaces. Elle se différencie facilement du campagnol et du mulot par son museau fin et très allongé qui lui permet de fouiller un sol herbeux et dans des feuilles mortes. Ce petit rongeur habite des galeries très superficielles et passe l’hiver sans hiberner.

musaraigne

Le saviez-vous ?

Malgré les dommages esthétiques qu’elle occasionne aux pelouses, la taupe est un animal utile car elle nous débarrasse des insectes parasites et des limaces dans le sol. Contrairement aux rongeurs, elle ne se nourrit pas de plantes. Dans la mesure du possible, il faut donc éviter de la détruire.

Retrouvez d’autres amis au jardin sur https://www.adalia.be/amis-au-jardin 
Afin de limiter les dégâts des campagnols, visitez notre page https://www.adalia.be/rongeurs-et-taupes