Comment soigner son jardin avec les plantes

ortie

Afin de se prémunir contre une attaque de pucerons ou d’une apparition d’une maladie sur nos plantes, on peut s’aider d’une préparation à base de plantes. Qu’on soit un jardinier « du dimanche » ou un horticulteur chevronné, la macération d’orties et la décoction de prêles devraient se trouver dans la « pharmacie » du jardinier bio.

Les recettes élaborées sont essentiellement le fruit d’expériences faites par des générations de jardiniers. Elles éloignent quelques indésirables, renforcent les défenses de certaines plantes sensibles aux maladies, mais elles ne permettent pas de les «guérir» d’une attaque sévère. Ceci ne doit pas vous freiner dans votre élan, car toutes ces préparations n’ont que des avantages face aux produits chimiques : écologiques (100% biodégradables), économiques et sans danger pour l’utilisateur.

Avant de se plonger dans les recettes, il faut distinguer les trois principaux types de préparations :

  • Le purin (extraits fermentés) : on laisse fermenter les végétaux dans de l’eau de pluie à température ambiante pendant quelques jours.
  • La macération (extraits à l’eau froide) : les plantes ne doivent pas rester plus de 4 jours dans l’eau.
  • La décoction : on l’obtient en faisant bouillir l’eau après une macération de 24 heures.

Chaque procédé permet d’extraire des éléments différents des plantes pour obtenir une préparation avec des caractéristiques qui lui sont propres.

video

 

Prenons l’exemple de l’ortie (Urtica dioica), dont le purin est connu de bon nombre de jardiniers. Une macération d’ortie de 2 à 4 jours suffisent pour obtenir un répulsif contre de nombreux acariens et insectes ravageurs tels que les pucerons. Si vous laissez fermenter la préparation environ 15 jours, les propriétés insectifuges sont perdues, mais vous obtenez alors un purin qui est un excellent fertilisant. Celui-ci stimule la flore microbienne du sol et fortifie les plantes, à condition d’avoir correctement dilué la préparation.

Voici une nouvelle vidéo qui décrit les étapes de la recette.

 

La prêle des champs est une autre plante emblématique des préparations. Elle est très riche en silice, ce qui lui confère des propriétés insectifuges et surtout fongicides. La préparation la plus utilisée contre les maladies fongiques des plantes est la décoction de prêle.

prele

Retrouvez nos recettes!

 

ATTENTION: L’ortie et la prêle se trouvent dans la liste des substances de base autorisées par l’Union européenne. Si ces préparations sont utilisées en tant que produit phytopharmaceutique (insecticide ou fongicide), l'utilisateur doit respecter les conditions d'utilisation et la législation en la matière. Pour plus d'informations sur la réglementation concernant les substances de base, rdv sur www.phytoweb.be.