Eté au potager

  • Il est encore temps de lutter contre la mouche de la carotte. Leurs larves, responsables des dégâts, se développeront de juillet à octobre. Pour lutter préventivement, vous pouvez recouvrir vos cultures avec un voile anti-insectes avant le début des vols. Si les vols ont débuté, capturez les adultes avant qu’ils ne pondent en plaçant des pièges englués de couleur orange dès le début du mois de juillet.
     
  • Les choux sont la cible d’un grand nombre de ravageurs et il faut les surveiller régulièrement pour intervenir à temps. Notamment pour repérer sur la face inférieure des feuilles les pontes de piéride, un petit papillon blanc. Écrasez les œufs ou les jeunes chenilles avant que ces dernières ne se dispersent pour dévorer le feuillage.
     
  • Surveillez l’apparition des premières taches de mildiou sur les feuilles de pommes de terre. Eliminez les feuilles atteintes et pulvérisez une décoction de prêle ou de la bouillie bordelaise.
     
  • Certains pucerons peuvent aussi s’attaquer aux racines de légumes. On ne constate leur présence qu’à l’apparition des premiers symptômes d’une attaque, c’est-à-dire à une réduction de la croissance du légume. On les retrouve sur artichauts, laitues et haricots. Préventivement, arrosez convenablement vos plantes et réalisez des apports réguliers de purin d’ortie. Pour faciliter la pénétration du purin, dégagez légèrement les racines lors de l’arrosage.
     
  • Sous serre et par temps sec, les punaises peuvent devenir une vraie plaie pour les choux, les tomates, les aubergines et les poivrons. Écrasez les pontes que vous trouverez sous les feuilles, mais pour les adultes, il n’y a guère de solution, hormis l’aspirateur. C’est assez efficace mais il faut y revenir plusieurs fois.
     
  • Attention aux attaques de teigne (ver) du poireau. Dès que vous avez repéré les premières galeries sur les feuilles, coupez le fût et écrasez bien le ver.