Automne au verger

  • Surveillez vos arbres fruitiers car les campagnols sont très friands de leurs racines. Une méthode, non chimique et offrant d’excellents résultats, consiste à placer des pièges dans les galeries de campagnols (pièges pince, tubes auto fermant ou pièges « guillotine »). Préventivement, si vous devez réaliser une nouvelle plantation sur un terrain susceptible d’accueillir des campagnols, protégez les racines en plaçant dans le trou de plantation un grillage tout autour.
     
  • Le badigeon à l’argile nourrit l’écorce et détruit par asphyxie un grand nombre de formes hivernantes de ravageurs qui trouvent refuge dans ses fentes (cochenilles, pucerons, carpocapses, ...). Mélangez 4/5e d’argile pour 1/5e de bouillie bordelaise dans de l’eau et ajoutez une huile végétale (1 l pour 5 l) pour éviter le craquèlement. Source: Terre vivante
     
  • Traitez préventivement les cerisiers attaqués par la moniliose avec de la bouillie bordelaise (12 g/litre) ou de l’oxychlorure de cuivre (5 g/litre) à la chute des feuilles.
     
  • C’est le moment de traiter les groseilliers, cassis, framboisiers… Une dernière intervention avant l’hiver pour prévenir le développement de certaines maladies comme la pourriture grise sur framboisier ou la rouille sur cassis. Préparez une décoction de prêle, que vous pulvériserez sur les plantes, diluée à 10 %. Vous pouvez aussi utiliser de la bouillie bordelaise (15 g/litre). L’ajout d’un mouillant, comme le terpène de pin par exemple, augmente l’efficacité de ces traitements.
     
  • Des problèmes de carpocapse ? Installez des nichoirs à mésanges et à chauve-souris, qui se régalent des chenilles de ce redoutable ravageur des pommes et des prunes. Autres auxiliaires efficaces : les poules. Laissez-les picorer sous les arbres. Elles se régaleront à débusquer les chenilles qui se réfugient sous terre.
     
  • Ramassez les feuilles mortes de pommiers et poiriers, porteuses de la tavelure. Mettez-les dans les poubelles à déchets verts. Faites de même pour les fruits infectés afin de limiter les nuisibles au printemps.
     
  • Pour éviter le développement de chancres sur les arbres fruitiers, réalisez un ou deux traitements à base de cuivre durant la chute des feuilles.