Automne au jardin

  • L’automne est, avec le printemps, une période particulièrement dynamique pour les “mauvaises” herbes. Si vous n’y prenez pas garde, ces plantes indésirables vont se développer et, pour certaines d’entre elles, monter à graines et constituer autant de ressources pour se diffuser au printemps prochain. Ayez donc le réflexe désherbage, au potager comme dans les massifs de fleurs. Profitez notamment de cette période pour déraciner les vivaces récalcitrantes, comme les chardons ou les rumex.
     
  • Gare aux larves d’otiorhynque qui vivent dans la terre et s’attaquent au collet et au système racinaire de nombreuses plantes ornementales. Arrosez une solution contenant des nématodes parasites afin de vous débarrasser des larves nuisibles.
     
  • Après une séance de désherbage dans vos parterres de vivaces, n’oubliez pas de couvrir le sol. Placez une bonne couche de paillis (une dizaine de centimètres d’épaisseur minimum) entre vos plantations. La solution la plus économique consiste à récolter vos feuilles (saines) à la tondeuse et à vider le bac de ramassage dans vos massifs. Les plantes seront protégées du froid et les mauvaises herbes ne pourront pas lever.
     
  • Scarifiez la pelouse, pour l’aérer et enlever les mousses.
     
  • Dans plusieurs endroits bien ensoleillés, accrochez un fagot de tiges creuses (ronce, sureau, forsythia, tiges de fenouil…). Coccinelles, syrphes, chrysopes, abeilles et guêpes solitaires apprécient ces abris pour l’hiver.
     
  • Traitez au cuivre les rosiers atteints par les taches noires.
     
  • Pour limiter également le transfert de maladies d’un arbre à l’autre, désinfectez soigneusement vos outils de travail à l’alcool.