Plantes indésirables

Les plantes indésirables, couramment appelées « mauvaises herbes », peuvent être une source de nuisance esthétique pour le jardinier et surtout exercer une concurrence sur les jeunes plantes, dans un parterre de fleurs ou un potager par exemple.

Mais ces plantes indésirables ne sont pas gênantes dans tout le jardin. Au pied d’une haie bien établie ou dans certains massifs de vivaces, ces herbes folles ne doivent pas forcément être supprimées. Au contraire, certaines peuvent contribuer à la santé du jardin en attirant une faune utile ou être utilisé dans des préparations (ex: macération d’orties).

 

Reste le problème des trottoirs pavés et allées en gravier car on accepte moins la prolifération de plantes indésirables sur ces surfaces minérales.

A vous de choisir la méthode la mieux adaptée à l’emplacement de la plante non désirée. L’idéal est de privilégier les moyens préventifs afin de ne pas voir la plante pousser.

Désherber dans les allées en gravier et sur les pavésRond graviers_0.png

Voici quelques techniques préventives:

  • Installez un feutre géotextile sous le gravier permet de limiter l’enracinement tout en maintenant une bonne infiltration de l’eau.

  • Brossez et nettoyer les pavés régulièrement empêche les graines de germer.

  • Saupoudrez un mélange de sable et de bicarbonate de soude.

  • Rejointoyez les pavés et les fissures.

  • Laissez l’herbe se développer ou faire un semis dans le gravier et entre les pavés (en tondant régulièrement).

Voici quelques techniques curatives:

  • Effectuez un désherbage thermique grâce à de l’eau bouillante, de l’air chaud ou un brûleur à flamme. Ce traitement est à répéter plusieurs fois sur la saison en fonction du résultat voulu et de la météo.

  • Utilisez une moyen mécanique pour:

○        débroussailler pour un résultat rapide sur les surfaces “dures”, en pavés par exemple. En plus du fil nylon épais, Il existe aussi des têtes de brosses rotatives à fixer sur débroussailleuses. Attention aux projections !

○        tondre à une certaine hauteur au-dessus d’un gravier ou de joints de pavés enherbés.

○        envoyer un jet d’eau sous pression sur les pavés pour déloger les plantes incrustées dans les joints.

  • Utilisez un outil à main quand il s’agit de gratter le gravier (exemple : griffe, sarcloir, binette) ou dans les joints entre les pavés (exemple : un couteau à désherber). Il est conseillé d’agir sur les jeunes plantules tôt dans la saison car leurs racines seront moins développées.

  • En dernier recours, traitez localement avec un herbicide à faible impact. Certains herbicides contiennent des acides organiques qui ont l’avantage d’être dégradés rapidement dans l’environnement. Pas précaution, respectez une distance de 10m par rapport aux étendues d'eau (mare, ruisseau,...).

ATTENTION:  L’interdiction de traiter le trottoir s’applique à tous les produits herbicides, qu’ils soient réputés écologiques ou nonNotez aussi que l’utilisation d’eau de Javel, de sel ou encore de vinaigre pour désherber le trottoir est interdite puisque nuisible pour les eaux de surface et souterraines. Pour en savoir plus sur la législation en matière de pesticides en Wallonie, rdv ici.

 
Désherber dans la pelouse, les parterres et le potager
Rond feuilles_0.png

Voici quelques techniques préventives:

  • Couvrez le sol nu avec un paillis en recyclant vos déchets de jardin (broyat de branches, feuilles mortes ou tontes sèches) ou achetez des paillettes ou des copeaux en jardinerie. Certains pourraient préférer un feutre ou une toile biodégradable. Les plantes couvre-sol vivaces peuvent compléter les paillis de manière durable.

  • Effectuez un “faux semis” : Cette technique consiste à préparer le sol comme pour un semis, puis à l’arroser afin de faire lever les graines des herbes indésirables et de les éliminer par la suite par un griffage du sol.

  • Évitez la montée en graines des plantes envahissantes telles que les chardons et le rumex en fauchant dès la floraison.

  • Augmentez la hauteur des tontes (6 à 8 cm) de votre pelouse permet de limiter les pousses indésirables entres les touffes d’herbe. La pratique du “mulching” favorise une pelouse en bonne santé et moins soumise à la concurrence.

  • Adopter une pelouse écologique. Pourquoi ne pas transformer une partie de votre pelouse en prairie? L’entretien se limite à 2 fauchages sur l’année et vous augmentez ainsi la biodiversité de votre jardin.

Voici quelques techniques curatives:

  • Les outils manuels tels que les sarcloirs et binettes sont bien utiles pour le jardinier. Il existe également des outils adaptés pour extirper les plantes à longues racines (pissenlits, chardons,...), très efficaces dans la pelouse.
  • Un désherbage mécanique à la tondeuse ou à la débroussailleuse permet de limiter le développement des plantes considérées comme indésirables dans les pelouses.
  • Pour désherber complètement une parcelle sans se fatiguer, utilisez de préférence une bâche plastique perméable à l’eau ou des couches de carton afin de ne pas nuire à la vie du sol.  Au moins 3 mois (en fonction de la saison) sont nécessaires pour un résultat optimal.
  • En dernier recours, traitez localement avec un herbicide à faible impact contenant un acide organique. Attention à bien respecter une distance de 10m par rapport aux étendues d'eau (mare, ruisseau,...).

Consultez également...