Mouches des terreaux

Les mouches des terreaux sont des petites mouches noires de la famille des Sciaridés d’environ 4 mm de long.
On les retrouve surtout dans un environnement chaud et humide, à proximité des plantes cultivées en pot.
Après l'accouplement, les femelles pondent de 50 à 200 oeufs sur le substrat des plantes cultivées avec une préférence pour les terreaux riches en humus.
Elles éclosent après 2 à 3 jours. Les larves pénètrent dans le substrat, se nourrissent de matière organique morte et aussi des racines et/ou tiges.

Types d’espaces: Serre; Potager; Verger; Jardin d’ornement
Situation: Racines; Tiges;
Période à risque: Toute l’année sous abris
Stade nuisible: Larve

Dégâts et symptômes

Elles pénètrent dans les racines et/ou tiges de boutures, semis ou jeunes plants en les perforant. Ces pénétrations sont des portes d'entrée pour divers champignons. Les symptômes d'une attaque sont l'étiolement ou le ralentissement de la croissance, qui dans les cas graves peuvent conduire à la mort des plantes.

Moyens de lutte

Prévenir plutôt que guérir:

  • Évitez les semis et plantations dans des sols gorgés d’eau
  • Installez un voile anti-insectes juste après les semis.
  • Travaillez avec un substrat sain.

Comment limiter les dégâts:

  • Arrosez le substrat avec une solution contenant des nématodes parasites.
  • Placez des plaques engluées jaunes au ras du sol afin de piéger les mouches.