Couvrir le sol par un paillis

Un sol nu ne reste jamais ainsi très longtemps. Des plantes sauvages pionnières seront les premières à germer, suivi de pousses de plantes ligneuses tels que des saules. Ces plantes spontanées ne sont pas toujours désirées au jardin alors comment faire pour éviter l’envahissement de vos parterres ? Agir préventivement en couvrant le sol par un paillage, une bâche ou une plante couvre-sol.

Cette page vous permettra de choisir la technique couvre-sol qui vous convient le mieux grâce au tableau comparatifs ci-dessous.

En couvrant le sol on cumule plusieurs avantages:

  • Limiter les interventions de désherbage ;
  • Limiter l’évaporation au niveau du sol (action favorable pendant les périodes de sécheresse) ;
  • Enrichir le sol en matière organique grâce aux matériaux biodégradables ;
  • Réduire le coût par la valorisation de certains déchets verts ;
  • Les plantes couvre-sol constituent un abri pour la faune utile ;
  • Les plantes couvre-sol contribuent à l’aspect esthétique.

3 exemples de paillis organiques

Conseils d’installation d’un paillage organique :

Le sol doit être préalablement désherbé et l’épaisseur du paillis doit être de 8 cm minimum pour garantir une certaine longévité.

Tableau comparatif reprenant les caractéristiques des matériaux couvre-sol les plus couramment employés :

tableau de comparaison des paillis

 

Consultez également...